Mais que font les pompiers ?


Outre la lutte contre les incendies, les pompiers ont de nombreuses autres missions.

Parmi les plus fréquentes, on retrouve :

  • le service ambulancier dans les situations d'urgence ;
  • la désincarcération des personnes coincées dans un véhicule suite à un accident de la circulation ;
  • le balisage et le dégagement de la voie publique en cas d'accident grave ;
  • le secours aux personnes en cas d'inondation, d'explosion, d'effondrement ou plus simplement, pour secourir des personnes bloquées dans un ascenseur.

 

Les interventions "Incendie"

La première mission des pompiers qui vient naturellement à l'esprit est la lutte contre le feu et les conséquences des explosions. Mais en nombre d'interventions, loin s'en faut, ce n'est pas la plus importante. L’Aide Médicale Urgente ( transport par ambulance) occupe en effet la première place en nombre de missions effectuées et représente environ trois quarts des interventions. 

Les travaux de secours techniques

Ce sont des missions également très importantes sur Namur et ses environs, notamment en raison de la configuration de la vallée de la Meuse et de la présence de nombreux rochers.

Il s’agit de la recherche et du dégagement de personnes et d'animaux en situation périlleuse (désincarcération, personne tombée à l’eau ou coincée dans une anfractuosité de roche…).

Ces missions sont remplies par les plongeurs et par les membres du GRIMP (Groupe de Recherche et d'Intervention en Milieu Périlleux).

Les pompiers interviennent aussi en cas de menace physique ou technologique, ils procèdent au dégagement de la voie publique après les intempéries (tempêtes, violents orages…) et les accidents.

Très nombreux ces dernières années, les nids de guêpes peuvent constituer un danger réel pour les citoyens. Leur destruction est aussi une des missions des pompiers.

Les pompiers sont aussi souvent confrontés aux NAC (Nouveaux Animaux de Compagnie) et ont appris à gérer ces animaux parfois dangereux et encombrants (v. article de presse NAC).

Enfin, la brigade canine a également son rôle à jouer. La zone NAGE dispose notamment d’un chien spécialisé dans la recherche des victimes et des disparus (v. article de presse Jekkyl)

Les intervention lors d'inondations

Ici aussi la présence de fleuves et de rivières influence le travail des pompiers.

En cas de risque d’inondations, leur mission sera préventive (p.ex. : placement de sacs de sable pour éviter les cas d'inondations d'habitations) mais aussi curative (travaux de pompage de caves, assistance et/ou mise en œuvre du colmatage).

Les plongeurs peuvent aussi intervenir pour sauver les riverains qui attendent le tout dernier moment pour quitter leur maison en cas de forte crue.

La prévention

L’adage est bien connu et se vérifie tous les jours.

"Mieux vaut prévenir que guérir" surtout lorsqu’il est question de sauver des vies. Les pompiers assurent ainsi la prévention contre l'incendie et l'explosion.

Les pollutions

Les pollutions peuvent être de trois types :

  • hydrocarbures
  • chimiques
  • nucléaires.

Si les deux dernières sont heureusement rarissimes, la première mobilise régulièrement les sapeurs namurois.

Les eaux de la Meuse, de la Sambre et des ruisseaux de la région sont souvent touchées par ces pollutions.

Le rôle des pompiers est d’abord d’assurer la stabilisation et la sécurisation de l’endroit pollué.

Si la surface ou le risque potentiel d'extension de la pollution n'excède pas 100 m² (sol) ou 25 m² (eau), ils doivent aussi procéder à la détection, à la neutralisation, à la récolte, au nettoyage et à l’enlèvement des produits polluants (v. article de presse CMIC)

En cas de pollution chimique, ils doivent alors assurer la stabilisation et la sécurité des lieux.

Si le sinistre est maîtrisable sur le site d'intervention, ils prenent en charge la détection, le colmatage, le transvasement, le nettoyage et la décontamination du site, ainsi que la décontamination d'un petit nombre de personnes.

En cas de problème d’ordre nucléaire (Fleurus et Tihange ne sont pas très loin…), la mission première sera également d’assurer la stabilisation et la sécurisation des lieux, d’ensuite exécuter les mesures individuelles de protection et de détection et enfin de décontaminer les victimes.

Les inondations Ici aussi la présence de fleuves et de rivières influence le travail des pompiers.

En cas de risque d’inondations, leur mission sera préventive (p.ex. : placement de sacs de sable pour éviter les cas d'inondations d'habitations) mais aussi curative (travaux de pompage de caves, assistance et/ou mise en œuvre du colmatage). Les plongeurs peuvent aussi intervenir pour sauver les riverains qui attendent le tout dernier moment pour quitter leur maison en cas de forte crue.

Les missions internationales

À la demande du Ministre de l'Intérieur, nos pompiers se sont déjà rendus à l'étranger afin d'assister les services de secours locaux, par exemple pour le nettoyage de plages mazoutées ou lors de tremblements de terre.

Les missions préventives lors de grands rassemblements

Lors de manifestations à caractère local, et à la demande des autorités ou des organisateurs, les zones de secours peuvent détacher une équipe et du matériel sur place, durant le temps de la manifestation, afin d'intervenir plus rapidement en cas de problème.

La logistique

Les pompiers apportent aussi ponctuellement leur aide (assistance technique) aux autorités policières et judiciaires.

introduire une demande

(En développement)

statistiques

Unité grimp

L’équipe GRIMP , Groupe de Reconnaissance et d'Intervention en Milieu Périlleux, est une équipe spécialisée en recherche et sauvetage en milieux périlleux.

La Zone de Secours dispose en permanence d’une équipe GRIMP basée au poste de Namur et dispose d’un véhicule tout terrain spécialement adapté.
D’autres membres volontaires et professionnels sont rappelables selon leurs disponibilités.
Le GRIMPDAY
Le Grimpday est un challenge international qui réunit des services de secours du monde entier (pompiers, protection civile, armée, police).
Rassemblées à Namur en Belgique, les équipes s’affrontent dans des ateliers axés sur les spécificités du métier de secouriste en milieux périlleux. Cet événement a été initié en 2006 par des membres du service régional d’incendie de la ville de Namur. De l’avis général, le Grimpday devient une véritable référence dans le monde des secours sur cordes.
Le Grimpday est avant tout un évènement qui se veut convivial dont l’objectif premier est de permettre aux secouristes de se rencontrer et d’échanger leurs idées au sujet des techniques, du matériel, … Bien qu’une saine émulation soit bienvenue, la philosophie du challenge a également pour finalité le dépassement de soi.

Unite cmis

L'EQUIPE PLONGEURS

L’équipe Plongeur est une équipe spécialisée en recherche et sauvetage en milieu aquatique.

La Zone de Secours dispose en permanence d’une équipe de deux plongeurs basée à Namur et par intermittence d’une seconde équipe basée à Andenne.

Ces équipes disposent de véhicules équipés spécialement ainsi que de bateaux permettant de faciliter les interventions.

Exrecice de plongée pour les pompiers de la zone NAGE dans la carrière de Vodelée - Vidéo

 

unité cmic

L’équipe Cmic est la Cellule Mobile d’Intervention Chimique.

Cette équipe dont le fonctionnement doit être précisé, dispose des équipements pour effectuer une première intervention en cas d’incident BBR(N).

Cette équipe est mobilisable en permanence mais nécessite beaucoup de personnel ce qui engendre parfois un long délai de mise en place.

Unité cmir

La Zone de Secours ne dispose pas d’une équipe spécialisée en substances radiologiques.

Les officiers du poste de Namur disposent d’un appareil de mesure leur permettant de faire une première évaluation de la situation.

Unité Cet

L’arrêté royal du 10 juin 2014 déterminant les missions exécutées par les zones de secours a été adapté afin d’entériner la responsabilité des pompiers en matière de « Casualty Extraction Team » (CET).

Les Casualty Extraction Teams (CET) seront mobilisés lors d’attentats afin d'évacuer les victimes de manière sécurisée mais plus rapide et, ainsi, d’accroître les chances de survie des blessés.

Grâce à cette collaboration opérationnelle exclusive entre les pompiers, la police et le SPF Intérieur, les services de secours de première ligne sont mieux protégés et mieux équipés pour faire face aux risques.

La nécessité de disposer de telles équipes a été douloureusement rappelée le mardi 29 mai 2018 à Liège, où un homme a tué trois personnes et en a blessé quatre.

Comme il était question d’une prise d’otage, l'équipe CET liégeoise a été dépêchée sur place.

unité dispatching

Le dispatching c’est un service clé au sein d'une zone de secours.

On y prend les appels d’urgence et on dirige les moyens disponibles, nécessaires et les plus rapides vers les interventions.

Notre Zone de secours dispose d'une équipe de 30 dispatcheurs ce qui assure la présence de deux pompiers au dispatching 24h sur 24 et 7 jours sur 7.

Lors de la réception d'un appel du 112, ils sélectionnent les bons moyens en hommes et en matériel à envoyer sur le terrain.

Ils sont le premier intervenant de la zone dans la chaine de l'alerte.